> Auteur > Miguel Angel Asturias

Miguel Angel Asturias

Biographie : Né au Guatemala. Après des études de droit, il vient vivre à Paris vers les années 1930 et fréquente les cours sur les religions précolombiennes en Sorbonne. C'est là qu'il écrit son premier livre, Légendes du Guatemala (préfacé par Paul Valéry) qui est l'évocation de son pays avant et après la Conquête.
Il retourne au Guatemala en 1933 avec le manuscrit de Monsieur le Président. L'ouvrage ne verra le jour qu'en 1946 car, auparavant, la situation politique rendait impubliable cette peinture de la dictature d'Estrada Cabrera.
En 1946, il est nommé attaché culturel de l'ambassade du Guatemala au Mexique. En 1947, ministre conseiller à l'ambassade du Guatemala en Argentine, où il épouse Blanca Mora y Araugo. En 1952, ministre du Guatemala à Paris, et ensuite ambassadeur au Salvador pendant le gouvernement démocratique Arbenz. Après le renversement de ce dernier, il se réfugie en Argentine en 1957. Comme exilé, il séjournera ensuite en Chine, en Roumanie, en Italie et en France où il reviendra en 1966 comme ambassadeur du gouvernement Montenegro. En cette même année lui fut décerné le prix Lénine de la paix, suivi en 1967 du prix Nobel de littérature.
Miguel Angel Asturias est mort à Madrid en 1974.
Nombre de ses ouvrages ont été traduits en français: Week-end au Guatemala, Les Yeux des enterrés, Une Certaine Mulâtresse, La Flaque du mendiant, Hommes de maïs, Le Miroir de Lida Sal, Le Larron qui ne croyait pas au Ciel.

Source : Le Livre de Poche, LGF

11 livres référencés