> Auteur > Maurice Barrès

Maurice Barrès

Biographie : « A aucun âge de notre histoire, Rousseau mis à part, écrit Léon Blum, il ne s'est levé d'écrivain plus complètement original. » Né à Charmes (Vosges) en 1862, Maurice Barrès écrit avant sa vingt-huitième année la trilogie intitulée Le Culte du moi, où il affirme un individualisme qui frise l'anarchisme. Mais il constate bientôt que l'individu est conditionné par l'hérédité. « Penser solitairement mène à penser solidairement. » D'où socialisme et patriotisme. A vingt-six ans, en 1889, il est élu député boulangiste de Nancy. Son nationalisme est une réaction de défense vis-à-vis de l'Alle-magne dont il prévoit l'évolution. Cependant il écrit dès 1909 dans ses Cahiers : « Je sens que depuis des mois je glisse du nationa-lisme au catholicisme : le nationalisme manque d'infini. » C'est ainsi que ses romans des Bastions de lEst sont couronnés par un grand livre mystique : La Colline inspirée ; c'est ainsi que, dès la victoire de 1918, sa pensée politique s'élargit pour un rapproche-ment avec nos voisins rhénans. Il a donné dans ses livres sur la Grèce, l'Italie, l'Espagne, le Proche-Orient, sur le développement de la société française, comme dans les notes de ses célèbres Cahiers, des vues si élevées que ses adversaires eux-mêmes, de Jean Jaurès à Edouard Herriot et de Léon Blum à Louis Aragon, le classent parmi les maîtres. Membre de l'Académie française en 1906, mort en 1923, Maurice Barrès eut des obsèques nationales.

Source : Le Livre de Poche, LGF

26 livres référencés