> Auteur > Jean-Jacques Busino

Jean-Jacques Busino

Biographie : Fruit des amours d'un sociologue et d'une historienne d'art, citoyen de Genève mais point rousseauiste, Busino passe son enfance à ranger des livres dans des bibliothèques ou à les déménager.
Entouré de conteurs de génie, dont Nicolas Bouvier reste le maître des grands, les adultes se partagent alors en deux catégories : ceux qui savent raconter des histoires et les morts.
Après des études d'une médiocrité désespérante, Busino travaille quelques années dans un centre d'accueil pour enfants jugés différents.
A vingt ans, il ouvre un magasin de disques, une société de production de disques classiques et un studio d'enregistrement. Juste pour voir comment les choses se font jusqu'au bout. Il meuble ses nuits de nicotine et caféine et écrit comme d'autres se droguent.
Alors que son fils dort sur ses genoux, Busino achève la rédaction d'Un café et une cigarette qui ne finira pas à la poubelle comme ses autres manuscrits.
Convaincu qu'il n'écrira pas de scénario pour Leone et qu'il ne fera pas la basse de Zappa, il décide de chercher ailleurs, sur d'autres rivages, là où le noir est absolu.
Actuellement séparé de nicotine, Busino regarde grandir ses enfants et consacre plus de temps à l'écriture. La nuit reste son havre de prédilection. La violence est à explorer dans ses aspirations les plus sombres, la mort une terre promise.
Pendant la journée, il promène sa carcasse et son chien dans les grandes forêts autour de chez lui en rêvant d'un monde où l'enfant serait enfant.

Source : Rivages / Payot

8 livres référencés