> Auteur > Henri Frenay

Henri Frenay

Biographie : Né à Lyon en 1905, fils d'officier, Henri Frenay entre à son tour dans la carrière militaire : Saint-Cyr (promotion du Rif 1924-1926) ; Armée du Rhin, du Levant ; Ecole supérieure de guerre (1935-1937) ; Centre d'études germaniques de Strasbourg (1937-1938).
Fait prisonnier avec son unité dans les Vosges en juin 1940, il s'évade, gagne le Midi, rédige son premier manifeste de résistance (août 1940), recrute des camarades et fonde le mouvement de libération nationale et le journal clandestin Les Petites Ailes. En février 1941, il démis-sionne de l’Armée, passant de la dissidence à la clandestinité.
Alors commence une vie périlleuse : dans La Nuit finira (1972), Henri Frenay explique comment il crée l'Armée secrète et organise le mouvement Combat (1942), le plus important mouvement de libération de France dont il est cofondateur. Convaincu de la nécessité d'une action commune contre l'ennemi, il est cofondateur des Mouvements Unis de Résistance (M.U.R.) et responsable des affaires militaires pour la zone sud (1943). Entré au gouvernement provisoire d'Alger et de Paris, il est commissaire puis ministre des Prisonniers, Déportés Réfugiés jusqu'en novembre 1945.
Revenu à la vie privée, il milite de 1947 à 1955 pour la création des Etats-Unis d'Europe (président de l'Union européenne des fédéralistes) jusqu'à l'échec de la C.E.D. devant le Parlement français, puis exerce diverses activités notamment dans l'édition.
Henri Frenay fut le premier à être fait compagnon de la Libération sur le territoire métropolitain.
Le Prix de la Résistance a été attribué en juin 1974 à La Nuit finira.

Source : Le Livre de Poche, LGF

5 livres référencés