> Auteur > Françoise Giroud

Françoise Giroud

Biographie : Née à Genève (Suisse) en 1916, Françoise Giroud a été script-girl (1932), assistante-metteur en scène (1937). Elle a écrit des chan-sons, des scénarios, des dialogues (Antoine et Antoinette; L'Amour, madame; La Belle que voilà) avant de se consacrer au journalisme. Elle a dirigé la rédaction du magazine Elle de 1945 à 1953 et fondé, en 1953, avec Jean-Jacques Servan-Schreiber, l'hebdoma-daire L Express, dont elle a assuré la direction jusqu'en 1974. Françoise Giroud a été secrétaire d'État à la Condition féminine de 1974 à 1976, puis secrétaire d'État à la Culture dans le premier gouvernement Barre (1976-1977).
Ses oeuvres : deux recueils de «portraits» - Le Tout-Paris (1952), Nouveaux Portraits (1953); un seul essai sur la jeunesse (1958) -La Nouvelle Vague, expression dont elle est l'auteur; Si je mens... (1972); Une poignée d'eau (1973); La Comédie du pouvoir (1977); Ce que je crois (1978); Une femme honorable, Marie Curie (1981); Le Bon Plaisir (1983); Dior (1987); Alma Mahler ou l'Art d'être aimée (1988, Grand Prix littéraire de la Femme); Jenny Marx ou la Femme du diable (1989); Leçons particulières (1990); Le Journal d'une Parisienne, premier tome en 1994, second tome en 1996 ; Les Hommes et les Femmes (1993) (en collaboration avec Bernard -Henri Lévy); Mon très cher amour (1995); Cosima la sublime (1996) ; Cour de Tigre (1995) ; Arthur ou le Bonheur de vivre (1997) ; Les Françaises (1998); Françoise Giroud est membre du jury du prix Femina depuis 1992. Elle donne chaque semaine une chro-nique au Nouvel Observateur.
Elle est décédée le 19 janvier 2003.

Source : Le Livre de Poche, LGF

30 livres référencés