> Auteur > Louis Guilloux

Louis Guilloux

Biographie : Louis Guilloux naît en 1899 à Saint-Brieuc. Son père était cordonnier et actif militant socialiste et Louis restera toute sa vie fidèle à ses origines et à l'idéal de son père. A vingt-huit ans, paraît son premier roman La Maison du peuple qui connaît un grand succès. Il devient l'ami de Guehenno, de Malraux et de Camus. La montée du fascisme l'incite à s'engager : il est secrétaire du premier Congrès mondial des Ecrivains antifascistes en 1935. Puis, responsable du Secours populaire français, il vient en aide aux réfugiés espagnols. Il écrit alors son chef-d’œuvre Le Sang noir qui est l'histoire d'une petite ville de province pendant la guerre de 14-18. Ce roman sera porté à la scène sous le titre de Cripure. La guerre l'oblige à regagner la Bretagne où il achève Le Pain des rêves et entreprend Lejeu de patience qui recevra le prix Renaudot. Après le conflit mondial il continue à s'occuper des réfugiés et poursuit son couvre : Absent de Paris (1952), Parpagnacco (1954), Les Batailles perdues (1960); il fait aussi des adaptations pour la télévision : récits de Conrad et Les Thibault de Roger Martin du Gard. Ses livres déjà traduits en une quinzaine de langues et couronnés de nombreuses fois il publie encore Confrontations en 1968, OKJoe en 1976, Coco perdu et Carnets en 1978. Il meurt en 1981.

Source : Le Livre de Poche, LGF

16 livres référencés