> Auteur > Jean Prieur

Jean Prieur

Biographie : Jean Prieur, né à Lille, en 1914. Enfance et jeunesse à Paris. Lycées Buffon et Condorcet. Diplôme de Sciences politiques. Licence ès lettres. Licence d'allemand. Il débute dans le professorat auquel il reviendra après ses divers séjours à l'étranger. Son premier roman Navires pour l'Atlantide paraît en 1941, réédité en 1947. De 1945 à 1953, il est en Autriche, puis en Allemagne, d'abord comme officier de contrôle, puis comme attaché, puis comme lecteur d'Université populaire. C'est en cette qualité qu'on le retrouve en Suède puis en Norvège.
De 1944 à 1972, il écrit pour le théâtre ; ses pièces sont représentées soit sur scène : La Cour des Miracles (Studio des Champs-Elysées, Park Lane Theatre de Londres), Der Turmbau zu Babel (Der Quell, Cologne, Essen), Gabrielle and C°(Théâtre Monceau) ; soit à la radio : Le Vol du Feu, L'Affaire Calas, Raphaël Noir, La Grande Terreur, L'Homme de Diamant, L'Invitation à la Mort, La Hantise du chevalier Reinhold. Dans ces derniers textes dramatiques, on voit apparaître les thèmes qu'il traitera dans la deuxième partie de sa carrière : mort, résurrection immédiate, interférences du monde invisible. Ses recherches sur la survivance donnent la matière de sept ouvrages qui s'éclairent les uns les autres : Swedenborg (1970), Les Té-moins de l'invisible (1972), Cet Au-delà qui nous attend (1974), Les « Morts » ont donné signes de vie (1976), L'Apocalypse, révélation sur la vie future (1976), Les Visiteurs de l'autre monde (1977), Les Tablettes d'or. (1979).

Source :Le livre de poche

7 livres référencés