> Auteur > Roger Rabiniaux

Roger Rabiniaux

Biographie : Né en 1914 à Levallois-Perret, dans la banlieue de Paris, Roger Rabiniaux (pseudonyme de Roger Bellion) fait des études de lettres et de droit qui le conduisent, après six années dans l'enseignement comme instituteur (1934-1940), à devenir fonctionnaire des Travaux publics (1940-1942) et-après un interlude guerrier comme combattant volontaire dans la Résistance - à entrer dans l'administration préfectorale en 1944. Ainsi a-t-il été sous-préfet de Thiers, puis de Toul, puis de Sens, avant d'être appelé à d'autres fonctions dans le Sud-Ouest.
Sa carrière littéraire commence en 1941 et ce sera celle d'un poète, d'un humoriste et d'un romancier, membre de l'Académie de l'humour, de l'Académie Rabelais, lauréat du Prix Apollinaire pour Les Faubourgs du ciel, du Prix Courtelinc pour Les Enragées de Cornebourg (1957), du Prix Sainte-Beuve pour Le Soleil des dortoirs (1965). Citons encore : L'Honneur de Pédonzigue (1951), Les Vertus Craboncrague (1952), une pièce de théâtre : La Mort de son juge (1958) et une suite de romans semi-autobiographiques : Les Rues de Levallois (1964), A la chaleur des Hommes (1966), La Bataille de Saumur (1971).

Source : Le Livre de Poche, LGF

3 livres référencés