> Auteur > Marcel Schwob

Marcel Schwob

Biographie : Né en 1867 à Chaville (Seine-et-oise), Marcel Schwob est issu d'une famille de lettrés. Dès l'adolescence, il se lie avec ceux qui compteront bient6t parmi les meilleurs écrivains de l'époque. Conseiller littéraire de divers périodiques, il exerce pendant une dizaine d'années une activité intense dans le domaine des lettres et du journalisme.
Familiarisé de bonne heure avec l'anglais et l'allemand, devenu un philologue distingué sous l'impulsion de son oncle, conservateur à la Bibliothèque Mazarine, Marcel Schwob est contraint par la maladie à une demi-retraite; il se consacre alors à des travaux de traduction (Hamlet, de Shakespeare; Moll Flanders, de Daniel de Foe) et de recherches sur la langue de Villon et des gueux du Moyen Age, les Coquillards. Son Etude sur l'argot français est un ouvrage remarquable qui fait autorité.
Cet érudit est aussi un écrivain symboliste épris de rêve et de fantastique qui laisse une oeuvre de conteur (Cœur double, 1891; Le Roi au masque d'or, 1892; Vies imaginaires, 1896), d'essayiste et de poète en Prose (Mimes, Le Livre de Monelle, 1894; La Croisade des enfants, 1895; Spicilège, 1896; La Lampe de Psyché, 1903).
Marcel Schwob est mort à Paris en 1905.

Source : Le Livre de Poche, LGF

16 livres référencés