> Auteur > Caius Silentius Tranquillus Suétone

Caius Silentius Tranquillus Suétone

Biographie : Caius Silentius Tranquillus Suétone naquit vers 75 après J.-C.. Il est le fils d'un tribun. Jeune encore, il entre en relation avec Pline le jeune. Suétone exerça la profession d'avocat et probablement aussi de rhéteur.
L'empereur Adrien, grand amateur d'histoire, se l'attache en 119 comme secrétaire de cabinet. Suétone ayant eu accès aux archives pourra utiliser nombre de documents pour les "Vies des douze César". Deux ans plus tard, il est disgracié ; il vit alors dans un retraite et l'on suppose qu'il ne mourut qu'en 150. Nous savons par Pline qu'il travaillait lentement, qu'il était d'une probité littéraire et historique remarquable et qu'il était soucieux de vérifier toutes ses informations. Il ne reste de toutes les œuvres de Suétone que des fragments des "Hommes Illustres" et que les "Vies des douze Césars" qui suffisent largement à sa gloire.
Parmi les œuvres dont nous ne connaissons que les titres, citons : "jeux de grecs", "jeux des spectacles", "De la république", "des poètes".
Suétone fut très apprécié de sont temps, il a fait école ; Vopisius s'en inspire dans son "Histoire d'Auguste", au moyen âge Eginhard l'imite dans sa "Vie de Charlemagne". Montesquieu considère comme un chef-d'œuvre son récit de la mort de Néron.

Source : Le Livre de Poche

7 livres référencés