> Auteur > Anyi Wang

Anyi Wang

Biographie : Née à Nankin en 1954, Wang Anyi a passé toute son enfance à Shanghai, la ville natale de sa mère. Depuis ses débuts en littérature en 1977, elle a publié de nombreux recueils de nouvelles ainsi que des romans mais également des récits de voyage et des scénarios.
Wang Anyi aime à faire revivre sur un mode intimiste les ruelles de Shanghai ou les campagnes de la province de l'Anhui pendant cette période troublée de l'Histoire chinoise que furent les années Mao. Son adolescence reste marquée par la Révolution culturelle : envoyée à la campagne comme " jeunes instruites " pour y être rééduquée, elle ne reviendra à Shanghai qu'après la chute de la Bande des Quatre.
Wang Anyi est aujourd'hui membre de l'association des écrivains chinois.

Source : Bleu de Chine

____________________________________

Née en 1954 de parents tous deux écrivains, Wang Anyi, enfant précoce, est capable dès l’âge de quatre ans de réciter des poèmes classiques, dont Le Chant des regrets éternels su poète Bai Juyi (IXe siècle), dont elle reprendra le titre, bien des années plus tard, pour le donner à son roman. C’est encore une enfant quand son père, traité de droitiste en 1957, est démis de ses fonctions dans l’armée. Dix ans après, la Révolution culturelle va ranger sa mère, comme nombre d’écrivains, parmi les « esprits malfaisants ». Elle se réfugie dans la lecture des grands écrivains chinois et étrangers, notamment Balzac. Depuis la parution de ses premiers textes en 1976, elle ne va plus cesser de publier nouvelles, romans et essais, remportant de nombreux prix littéraires. Le chant des regrets éternels, paru en 1995, obtiendra l’une des plus hautes distinctions chinoises, le prix Maodun, en l’an 2000. Elle est élue en 2001 présidente de l’Association des écrivains de Shanghai.

Source : Picquier

5 livres référencés