| Plus

 Collection Classiques & contemporains > L'envol
 Achetez le livre d'occasion L'envol de Philippe Delerm sur Livrenpoche.com

L'envol

Philippe Delerm

Résumé : Rien ne distingue cet homme-là. Rien ne permet de le rendre visible. Un nom banal, un pardessus gris, un corps massif et mou dont il ne sait trop quoi faire... Difficile de peser sur ce monde. Alors cet homme s'en invente un autre, où l'air paraît plus léger. Un tableau de Munch, un cerf-volant bleu ainsi qu'un étrange oiseau peint par Folon lui en ouvrent les portes. Bientôt, l'homme prend son envol vers des espaces aux teintes adoucies. Des paysages délavés, des reliefs effacés... " Peu de couleur et beaucoup d'eau ", disait Folon à propos de l'aquarelle. Beaucoup d'eau, peu de couleur - n'est-ce pas également le secret d'une vie plus sage et plus facile ? Le secret mélancolique du bonheur ? Source : Librio Son corps semblait lui peser. Un corps comme étranger à son propriétaire, un corps massif et mou qui n'avait rien de la joviale corpulence des joueurs de pétanque, ni de la densité des joueurs de rugby. Plutôt une enveloppe gênante, dont il disposait gauchement, comme pour révéler un plus impalpable malaise. Sur la porte du quincaillier, l'affiche de l'exposition attendait son regard : « FOLON, musée Ingres. Montauban. Du 25 juin au 5 septembre » En dessous des lettres, un curieux oiseau svelte à tête d'homme le dévisageait. Source : Rocher (Editions du)

N° de Collection : 10

Collection : Classiques & contemporains

Edité par Magnard

Paru dans cette collection en 2001

ISBN : 2210754151

EAN : 9782210754157

Genre : Roman

Prix éditeur : 4.60 €

0 pages

Numéro avant/après


9 | Nouvelles fantastiques | Collectif
9 | Nouvelles fantastiques | Collectif
8 | American Short Stories | Truman Capote
8 | Le monde perdu | Sir Arthur Conan Doyle
7 | Les tambours de la nuit | Nicole Ciravégna

10

11 | La farce de maître Pathelin | Inconnu
12 | La cicatrice | Bruce Lowery
12 | La cicatrice | Bruce Lowery
13 | Contes choisis | Alphonse Daudet
14 | Cheyenne | Didier Van Cauwelaert