| Plus

 Collection Petite bibliothèque (2ème série) > La philosophie n'est pas tout à fait inn...
 Achetez le livre d'occasion La philosophie n'est pas tout à fait innocente de Karl Arendt sur Livrenpoche.com

La philosophie n'est pas tout à fait innocente

Karl Jaspers et Hannah Arendt

Résumé : Hannah Arendt fut dans les années 1920 l’élève du philosophe Karl Jaspers à l’université de Heidelberg. L’immigration d’Arendt et la guerre les éloignèrent, mais l’échange reprit dès 1945 pour se transformer en amitié, incluant bientôt l’épouse de Jaspers, Gertrud, et le mari d’Arendt, Heinrich Blücher. Tous deux avaient, dans l’immédiat après-guerre, le sentiment d’avoir survécu à un cataclysme. Comment penser, alors que la pensée avait été mise en déroute par les événements ? En qui et en quoi placer sa confiance ? En quelles nations, en quelles idées, en quels hommes ? « Oui, il est juste que vous rappeliez toujours le cataclysme ! Il faut qu’il reste une référence. Mais le cataclysme produit quelque chose. Il y a toujours une suite. Nous devrions au moins trouver l’étoile qui brille et qui conduit là-bas », écrivait Jaspers en 1947. Ils s’y appliquèrent avec constance jusqu’à leur mort. Trois nations sont en particulier au coeur de leurs lettres : l’Allemagne bien sûr, que Jaspers mythifiait et à laquelle il consacra son essai sur le " caractère allemand " avant de sombrer dans la déception face au dévoiement et à la corruption de la République fédérale ; Israël, « pierre de touche de l’Occident » ; les États-Unis, dans lesquels Jaspers, face à la renaissance des nationalismes, voyait l’unique espoir au point de déclarer, à la fin des années 1950 : « Ne sommes-nous pas tous de fait et depuis longtemps des citoyens potentiels de l’Amérique ? » Source : Editions Payot/Rivages

N° de Collection : 608

Collection : Petite bibliothèque (2ème série)

Edité par Payot

Paru dans cette collection en Octobre 2006

ISBN : 2228901369

EAN : 9782228901369

Genre : Philosophie

Prix éditeur : 8.15 €

285 pages

Numéro avant/après


607 | Techniques psychotérapeutiques en médecine | Enid Balint ; Michael Balint
606 | Le phénomène-guerre | Gaston Bouthoul
605 | L'oeuvre du temps en psychanalyse | Sylvie Le Poulichet
604 | Freud, le siècle de la psychanalyse | Emilio Rodrigué
603 | Calembours et autres jeux sur les mots d'esprit | G.-F. De Bièvre

608

609 | La douleur physique | Juan David Nasio
610 | Révolution non-violente | Martin Luther King
611 | Vie de Napoléon | Stendhal
612 | La perversion, forme érotique de la haine | Robert J. Stoller
613 | La conduite de la guerre | John-Frederick Fuller