> Livre > De profundis

De profundis

Oscar Wilde

Résumé : Oscar Wilde écrivit De profundis de janvier à mars 1897, c'est-à-dire, au cours des derniers mois de son incarcération à Reading. C'est le seul ouvrage qu'il rédigea dans sa prison (La ballade de la geôle de Reading est postérieure à sa libération) et son dernier ouvrage en prose.
C'est sans doute aussi son chef-d'œuvre et une des plus belles lettres d'amour qui existe, où résonne toute la plainte de l'amour perdu, toute la pitié du monde. André Gide a écrit : "A peine peut-on considérer De profundis comme un livre. C'est coupé d'assez vaines et spécieuses théories, le sanglot d'un blessé qui se débat. Je n'ai pu l'écouter sans larmes. Je voudrais pourtant en parler sans un tremblement dans ma voix".
Le manuscrit original subit des fortunes diverses. Oscar Wilde le remit à son ami Robert Ross en mai 1897 pour qu'il l'adresse ensuite à son véritable destinataire, Lord Alfred Douglas. Mais Ross n'envoya à celui-ci qu'une copie incomplète et déposa l'original en 1909 au British Museum, d'où il ne put être retiré qu'en 1960. C'est à partir de ce texte, le seul authentique et intégral, que la présente traduction de "De profundis" a été établie.

Source : Stock

"De profundis" est paru dans la collection suivante :

 Achetez le livre d'occasion De profundis de Oscar Wilde sur Livrenpoche.com

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun avis pour De profundis.

Donnez votre avis sur ce livre